LE SPACE

 

Screen Shot 2017-04-22 at 14.49.49

Hommage aan/à Fatima Mernissi

  Watch all 16 vids / Hommage aan/à Fatima Mernissi / Le Space / 30 november 2016

0 comments

 

 

 

#LeSpaceAgenda ... See MoreSee Less

Screening: Paradises of the Earth

November 23, 2017, 7:00pm - November 23, 2017, 10:00pm

11 hours ago  ·  

(English following French)

De-Colonizer est un centre de recherche alternatif sur Palestine / Israël, basé à Tel Aviv, qui produit de nouvelles connaissances et de nouveaux outils de haut niveau, et qui cherche constamment à mettre cette rigueur scientifique à disposition du plus grand nombre en la faisant réintégrer l'espace public par des moyens aussi créatifs qu'attractifs. Ces outils souhaitent contribuer à renforcer la lutte du peuple palestinien en dénonçant la nature coloniale du régime israélien.
De-Colonizer est un laboratoire de recherche et d'art ouvrant un nouvel espace pour penser et créer de nouveaux pour touTEs celles/ ceux qui souhaitent vivre ensemble et dans une égalité réelle en Palestine/ Israël. Mais "vivre ensemble", "paix" ou "cohabitation" ne sont que des coquilles vides sans la reconnaissance essentielle que nous sommes des occupantEs, et sans un processus profond de décolonisation de notre propre société et de notre identité collective de colons.
Pour cela, nous dressons la perspective d'un futur dépassant le régime colonialiste et raciste dans lequel nous vivons actuellement au profit d'un nouvel espace commun dans lequel touTEs seraient égaLES/aux. Nous pensons que la tension et les cycles de violences dans lesquels nous vivons aujourd'hui prennent leur source essentiellement en 1948, dans ce qu'on appelle la Nakba (ce terme arabe qui signifie "catastrophe" ou "cataclysme" désigne l'expulsion de 750 000 PalestinienNEs et la destruction de la très grande majorité de la vie palestinienne) et que nous considérons comme le résultat inévitable des efforts menés afin de créer un État Juif au Proche-Orient. Mais le projet colonial sioniste en Palestine historique a débuté bien avant, dès la fin du 19è siècle avec les premières vagues de migration sioniste.
Afin de dépasser cette situation de guerre permanente, nous pensons qu'il est temps de renoncer au sionisme et nous estimons qu'Israël doit reconnaître sa responsabilité historique dans l'expulsion des PalestinienNEs, et réparer cette injustice en accordant à touTEs les réfugiéEs leur inaliénable droit au retour. Et si les PalestinienNes sont les principales victimes de ce régime, il ne faudrait pas oublier les quelques 130 000 SyrienNEs expulséEs du Golan syrien occupé en 1967. Il n'y a pas d'occupation sereine, dans tout contexte colonial, le colon, l'occupant paie aussi un prix. Nous pensons que les JuifVEs-IsraélienNEs paient également le prix du projet colonial, plus d'actualité que jamais, en vivant dans une peur constante et sans espoir de paix. En d'autres termes, nous pensons qu'une des clés essentielles à notre futur est profondément enracinée dans notre passé.

De-Colonizer a été établi en Janvier 2015 par Eitan Bronstein, fondateur de l'ONG Zochrot et militant anticolonialiste israélien et Eléonore Merza, anthropologue du politique, spécialiste de la société israélienne contemporaine, militante féministe et anticolonialiste franco-syrienne.
Nous vous invitons à un voyage inédit au coeur de la société israélienne, à travers une présentation de notre travail et des vidéos, et nous vous présenterons notre dernière carte "Colonialisme en destru(A)ction: Localités palestiniennes, syriennes et juives détruites depuis le début du sionisme jusqu'à aujourd'hui".
Vous pourrez vous procurer la carte pour 10 euros.

* * * * * * * * *

De-Colonizer is an alternative research center on Palestine/ Israel based in Tel Aviv, aiming to challenge the colonialist nature of the Israeli regime by producing academic-level materials and bringing them to the the public space with creativity.
This is a political stance that is dear to us: doing and producing research and knowledge for all, and transcending the traditionnal circles of experts. De-Colonizer is an invitation to a dialogue and to debate: we wish all will grasp our materials, will discuss, spread and use them in order to convince, to change the discourses, to struggle against History's oblivion and suppressed memories, to finally envision another and equal shared life and a peaceful cohabitation. But, "cohabitation" and "peace" are empty words unless they are accompanied by the basic recognition we are occupiers and if we go through a deep decolonization process.
We envision a future beyond the colonialist and racist regime, in which everyone living here will be equal. Ground zero of the existing regime is the 1948 Nakba, the inevitable result of the effort to create a Jewish State in the Middle East. But the ongoing colonial zionist project has started before, with the first zionist migrations in historical Palestine.
Overcoming Zionism requires Israel to acknowledge the expulsion and destruction of Palestinians and their lives, and to redress that by granting refugees the right to return. The principal victims of this regime are, of course, the Palestinians, but we shoud also not forget the 130 000 Syrians who were expelled from Syrian occupied Golan Heights in 1967 as well. There is no occupation without violence, in every colonial contexts, the occupier has also paid a price and we believe Israeli Jews are also paying a price of the "conquest" since 1948 by living in constant fear, with no hope of peace. In other words, we believe an essential key to our future here is deeply rooted in our past.
We'll invite you to a journey in the Israeli society and our daily work through a presentation and video(s) and we'll present our last map entitled "Colonialism in destru(A)ction: Palestinian, Syrian and Jewish localities destroyed since the beginning of Zionism until today".
The map will be available at Le Space for 10 euros.

De-Colonizer was created in January, 2015 by Eitan Bronstein, founder of NGO Zochrot and long-time political activist and Dr. Eleonore Merza, a political anthropologist, a french-syrian feminist and anticolonialist activist.
... See MoreSee Less

De-Colonizer: a Jewish anticolonialist struggle in Israel

December 3, 2017, 3:00pm - December 3, 2017, 6:00pm

15 hours ago  ·  

FR - Queen Nikkolah est une performance qui questionne les limites de race et de genre de la tradition de Saint-Nicolas. Il s’agit d’approfondir le débat sur la perpétuation des schémas coloniaux inhérent à cette tradition et leurs effets sur l’imaginaire de l’enfant. Alors que la question est souvent portée sur la noirceur de Père Fouettard / Zwarte Piet, je la déplace pour question- ner la blancheur et le genre même de Saint-Nicolas, comme éléments tout aussi déterminant dans l’apprentissage inconscient du privilège (ou désa- vantage) racial et de genre dans l’enfance. Qui est bon? Qui est violent? Qui travaille pour qui?

Cette action artistique promeut une vision du patrimoine culturel, non comme un concept gé, mais comme s’adaptant aux mouvements de l’Histoire pour assurer sa longévité. La tradition de Saint-Nicolas a déjà montré des adap- tations autour du personnage de Zwarte Piet ; une lente déracialisation (an- nées 50, il est noir parce que africain, années 90 parce qu’il a de la suie sur le visage), d’une image d’asservissement à une image de divertissement, etc. Nous voyons que le malaise autour du personnage de Zwarte Piet n’est que le re et de notre malaise par rapport à notre propre Histoire migratoire. Queen Nikkolah propose une future adaptation d’une société avec une réelle égalité des chances.

La performance présente le personnage de Queen Nikkolah, une version féminine et noire de Saint-Nicolas, dans les mêmes conditions de mons- tration que les Saint-Nicolas déguisés en période de fête : dans un centre commercial, ou fête d’entreprise, etc. Il s’agit d’un acte simple qui peut être aussi bien accueilli que rejeté mais permet une première déconstruction des schémas hérités. Il offre également l’occasion aux enfants racisés ou non de célébrer l’esssence même de la tradition:leur faire plaisir !

NL - Queen Nikkolah is een voorstelling die de grenzen van ras en gender binnen de traditie van Sinterklaas in vraag stelt.
En dit om het debat te verdiepen over het in stand houden van koloniale denkpatronen inherent aan deze traditie en hun effecten op de verbeelding van het kind.
Terwijl de vraag vaak gaat over de zwartheid van Zwarte Piet, verplaats ik het om de witheid en het geslacht van Sinterklaas te bevragen.
Deze elementen zijn even beslissend in het onbewust leren van de voorrechten en nadelen van ras en geslacht in de kindertijd.
Wie is goed? Wie is gewelddadig? Wie werkt voor wie?

Performance by Laura Nsengiyumva

Entrée libre/Free entrance
Please bring your little ones/ Cet évènement est pour adultes est enfants
... See MoreSee Less

Queen Nikkolah

December 10, 2017, 5:00pm - December 10, 2017, 8:00pm

16 hours ago  ·  

Shadia Mansour and DJ Snuff ... See MoreSee Less

1 week ago  ·  

Save

Save

Save

Save

Save